Raviolis à l’ancienne aux tomates confites multicolores

Raviolis à l’ancienne aux tomates confites multicolores.

Pour 4 personnes, en plat principal

Ingrédients

Des raviolis à l’ancienne
1 pot de bocconcini perles
1 bulbe d’ail
3 casseaux de tomates cerise fraîches, de différentes couleurs
4-5 branches de thym
Sucre
Sel
Poivre noir fraîchement moulu
Huile d’olive
1 poignée de noix de pin
Une dizaine de feuille de basilic frais
Fleur de sel de Guérande

Recette

Préchauffez le four à 300˚F / 150˚C;
Lavez les tomates et pressez-les délicatement au dessus de l’évier pour les évider de leur jus de végétation;
Déposez-les ensuite dans une lèchefrite que vous aurez recouverte de papier sulfurisé;
Placez les branches de thym entre les tomates, puis saupoudrez-les d’un peu de sel et un peu de sucre (peu des deux) et poivrez;
Arrosez généreusement le tout d’huile d’olive (juste pour dire que les tomates ne baignent pas dans l’huile), puis enfournez pour environ 1h30, ou jusqu’à ce que les tomates soient légèrement caramélisées sans être sèches (n’hésitez pas à remettre un peu d’huile d’olive en cours de route si elles semblent sécher);
Pendant ce temps, placez le bulbe d’ail entier au centre d’un morceau de papier d’aluminium. Arrosez-le d’un filet d’huile d’olive puis emballez-le. Faites-le au four pour environ 1h00 (ça ne dérange pas si le temps de cuisson est légèrement dépassé);
Pendant ce temps, faites rôtir les noix de pin dans une petite casserole, à sec. Réservez à la température pièce;
Quand l’ail est cuit, retirez-le du four et sortez les gousses de leur enveloppes;
Quand tout est prêt (les tomates, l’ail et les noix de pins), faites cuire les raviolis dans une eau frémissante. Égouttez et placez dans un grand plat de service;
Ajoutez aux pâtes : les tomates avec leur huile (sans les branches de thym), les gousses d’ail confites, les feuilles de basilic, les perles de bocconcini (que vous aurez égouttées) et les noix de pins. Remuez le tout;
Saupoudrez de fleur de sel de Guérande, de poivre noir fraîchement moulu et, au besoin, d’un filet d’huile d’olive. Servez sans attendre.